Sports

Le Maroc est opposé ce dimanche 29 janvier à l’Égypte en quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations. Les Lions de l’Atlas vont jouer leur avenir en compétition au stade Port-Gentil à 19 h. Face au septuple champion d’Afrique, les hommes d’Hervé Renard ne partent pas favoris, mais les Lions de l’Atlas restent la bête noire des Pharaons.

C’est une autre compétition qui commence dimanche pour les Lions de l’Atlas. Après des succès contre le Togo (3-1) et contre la Côte d’Ivoire (1-0), les Lions de l’Atlas rencontrent l’Égypte en quart de finale. Une occasion pour les coéquipiers de Mehdi Benatia de montrer, en remportant le match, qu’ils font désormais partie du cercle très fermé des grandes équipes africaines. Face à l’Égypte, les hommes d’Hervé Renard, qui ont montré jusqu’à présent beaucoup du caractère et d’envie, doivent répondre au défi physique des Égyptiens et surtout éviter de tomber dans le piège des Pharaons, qui excellent dans l’art des simulations sur le terrain. Sans blessés ni suspendus, Hervé Renard pourra compter sur l’ensemble de son effectif afin de monter un commando pour contrecarrer les plans de l’entraîneur égyptien Hector Cuper.

Certes, cette rencontre s’annonce très serrée avec de chaque côté des atouts et des faiblesses. Côté défense, les Lions de l’Atlas connaissent parfois quelques flottements (deux buts encaissés en trois matchs), contrairement à une équipe solide d’Égypte. C’est la seule équipe à ne pas avoir encaissé le moindre but depuis le début de la compétition. En milieu de terrain, les Marocains semblent un cran au-dessus. Capables de s’adapter à tous les systèmes et de changer en cours de match si nécessaire. Les Égyptiens, en revanche, ne semblent pas avoir beaucoup de solutions. C’est ce qui a contraint Hector Cuper à laisser le ballon aux équipes adverses et de procéder par contre-attaques. En attaque, l’avantage est pour le Maroc qui dispose de plusieurs attaquants capables de marquer à n’importe quel moment de la rencontre. Les quatre buts marqués par les Lions de l’Atlas sont l’œuvre de quatre joueurs différents. Les attaquants égyptiens ont marqué seulement deux buts. Les Lions de l’Atlas disposent aussi d’un ascendant psychologique, puisque le Maroc a enregistré 12 victoires contre l’Égypte, contre seulement deux défaites. C’est dire que les Lions de l’Atlas ont de bonnes raisons de croire en la victoire tout en respectant l’adversaire.

Les Lions en confiance avant d’affronter l’Égypte

Malgré les désagréments subis à leur arrivée à Port-Gentil, les Lions de l’Atlas restent concentrés sur leur prochain match face à l’Égypte prévu dimanche à 19 h. Les joueurs sont en pleine confiance. Ils sont déterminés à se battre jusqu’au bout pour assurer leur qualification en demi-finale. Après une séance de décrassage effectuée dans une ambiance bon enfant jeudi au stade Sokora en fin de journée, l’équipe a poursuivi sa préparation vendredi avec à la clé une séance ouverte à la presse. Le mot d’ordre chez l’ensemble des joueurs et du staff technique : la victoire et rien que la victoire.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma