Économie

Le commerce des produits d’occasion est une voie à suivre pour réduire les émissions de CO2 sur la planète. C’est ce qu’indique le rapport «Second Hand Effect» réalisé par Avito en partenariat avec l’Institut suédois de recherche environnementale et le cabinet Ethos International. «Avec 5 millions de visiteurs uniques par mois, le site leader des petites annonces au Maroc a fait économiser grâce à ses utilisateurs 342.000 tonnes de gaz à effet de serre, soit les émissions de 400.000 vols aller-retour entre Casablanca et New York ou l’équivalent d’un an de consommation d’électricité à Rabat», indique un communiqué du site d'annonces. Pour réaliser ce rapport, l’Institut a utilisé les chiffres des produits vendus à travers d’Avito (couvrant 43% des annonces d’occasion diffusées sur le site en 2015), des enquêtes auprès des clients.

La méthode de calcul se fonde sur deux hypothèses. Selon la première, quiconque achète un article d’occasion évite d’acheter le produit neuf et par conséquent évite les émissions associées à cette nouvelle production. La seconde hypothèse veut qu'aucun article d’occasion vendu ne soit jeté à la décharge, ce qui évite les émissions associées à la gestion des déchets. Dans la catégorie Véhicule, «Avito a évité la production de 295.570 tonnes de CO2. Ce chiffre s’explique par le fait que les voitures et les autres véhicules sont des produits complexes et que leur production nécessite beaucoup d’énergie», ajoute le communiqué. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma